LE PL Le Haut-commissariat au plan vient de rendre publics les comptes régionaux au titre de l’année 2018. Le Maroc a ainsi vu progresser la valeur marchande de ses biens échangés rapportée au PIB … Albanie En 2018, le PIB du pays Maroc était de $ 118 495 328 198. du sud. En gros, le secteur secondaire n’a pas tendance à prendre une place importante dans le PIB, à moins que celle-ci soit tirée par le BTP. Generation Green: Nouvel appui. Côté Amériques, le commerce avec les Etats-Unis a reculé malgré l’achat d’avions Boeing, du fait du repli des importations de produits énergétiques. Le secteur agricole revêt une importance primordiale pour l’économie nationale de par son poids dans le PIB (variant de 12 à 21%), son rôle au niveau social (emploie près de 80% de la population active occupée du monde rural) et sa participation aux échanges extérieurs … Dans un contexte de léger repli du commerce international en 2019, les transactions du Maroc avec le reste du monde ont augmenté, mais à un rythme inférieur à celui de 2018 (2,2 % contre 10,2 %). Les deux premiers fournisseurs du Royaume demeurent l’Espagne (15,6 % du total importé, -0,2 pt) et la France (12,2 %, +0,3 pt) (voir annexe 3). Pour ce qui est de la répartition du PIB régional, par secteur d'activité toujours sur la période 2007, deux régions assurent plus de deux tiers des activités de transport et de communication: Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, avec 37,9% et le Grand Casablanca avec 30,2%. La valeur ajoutée agricole ne cesse de progresser et l’agriculture demeure le premier contributeur au Produit intérieur brut (PIB) à hauteur de 14%. Les projets d’investissement sur ces segments ciblés pourraient pouvoir bénéficier à l’avenir du soutien du Fonds d’Investissement Stratégique, qui sera effectif avec la LF 2021 et devrait être doté de 45 Md MAD. Comptes nationaux des secteurs institutionnels de l’année 2017: - Sociétés financières et non financières: 43,4% de la richesse nationale - Ménages et ISBLSM: 62,5% du revenu national brut disponible - Pouvoir d’achat en amélioration de 2,3%. L’essor de l’industrie automobile marocaine vu par les Espagnols ... soit 6,58% du PIB marocain, ce qui en est fait "le premier secteur exportateur" du Royaume. Les principales productions végétales du pays sont constituées par les céréales (blé, orge), les agrumes (oranges, clémentines), les olives, les rosacées fruitières (amandes, pommes, abricots…), les betteraves à sucre, les légum… La diversification apparente des partenaires du Maroc en Amérique Latine (Mexique, Argentine) est principalement le fait de commandes adressées à l’OCP. Très dépendantes des économies européennes, elles-mêmes impactées par la crise, les exportations de biens et services, qui représentaient 39% du PIB en 2019, se sont effondrées, baissant de … 1. Comptes nationaux des secteurs institutionnels de l’année 2017: - Sociétés financières et non finan 2019. Le rapport affirme que le PIB-PPA par habitant, en Tunisie, est de 10,382 dollars en 2020. Pour rappel, en 2010, l’automobile (essentiellement le segment câblage) ne représentait que 12,3 % du total à l’export tandis que le phosphate et le textile menaient l’appareil exportateur (24,0 % et 20,2 % des exportations) (voir annexe 2). Le crédit au secteur privé représente plus de 80% du PIB au Maroc. L’agriculture occupe, depuis toujours, une place de choix dans l’économie marocaine. Infomédiaire Maroc – L’arrêté des comptes nationaux des secteurs institutionnels de l’année 2017, qui représentent la séquence complète des comptes non financiers et financiers en base 2007, montre que : Le produit intérieur brut (PIB), aux prix courants, a affiché une valeur de 1063,3 milliards de DH en 2017, en augmentation de 4,9% par rapport à 2016. les […] En outre, la note fait savoir que le Revenu national brut disponible (RNBD) a connu, de son côté, une hausse de 2,7% en 2018 pour se situer à 1.157,7 MMDH, expliquant cette évolution par l’augmentation de 2,6% du revenu brut disponible des sociétés (financières et non financières), de 3,2% pour les ménages et ISBLSM et de 1,4% pour les administrations publiques. Intervenant lors d’une rencontre sur le thème « l’investissement au Maroc », organisée dans le cadre de l’édition […] La croissance économique repose fortement sur ce secteur. Ainsi, le Maroc a lancé le « Plan d’accélération industrielle du Maroc 2014 – 2020″ y compris le domaine de Bâtiment – Travaux Publics (BTP) qui représente le deuxième secteur qui contribue à la création de l’emploi au Maroc, en 2016 il a créé 36.000 postes. Selon une note du Haut-Commissariat au Plan marocain (HCP), le Produit intérieur brut (PIB) du pays n'a enregistré qu'une progression de 3% en 2018 contre 4,2% en 2017. Un nouveau … Ce recul s'explique par un "net ralentissement" du secteur agricole dont la croissance est passée de 15,2% en 2017 à 4% en 2018. Selon les dernières statistiques, le PIB du Maroc en 2018 est de 120 milliards de dollars. Au fil des années, le secteur a su s’adapter à différentes fluctuations pour finalement s’imposer comme l’un des piliers les plus importants de l’économie. Ainsi, les contributions des secteurs institutionnels au RNBD se sont situées à 62,5% pour les ménages et les ISBLSM, 22,6% pour les administrations publiques et 14,9% pour les sociétés (avec 2,2% pour les sociétés financières). Fort de ce constat, le ministère de l’Industrie marocain travaille désormais à l’élaboration d’une politique d’import-substitution. services : 57.3% (2004 est.) Le déficit budgétaire s’élargira pour atteindre 7,6 % du PIB en 2020, ce qui, conjugué à la récession, conduira à une hausse du ratio de la dette publique par rapport au PIB. Émissions CO2 (tonnes/hab., 2017) :1,7 t. Indicateur global de sécurité (GPI, 163 pays, 2018) :71e, nivea… Publié par Statista Research Department , 24 juil. Maroc . Europe. en parité de pouvoir d’achat (2018) :8 932 USD. du nord. L'orge, le blé, les agrumes, le raisin, les légumes, les olives, le bétail et le vin sont les principales cultures du pays. Secteur minier : Une contribution de 10% au PIB selon Rabbah Vendredi 29 Septembre 2017 - PAR Le ministre de l’Énergie, des Mines et du Développement durable, Aziz Rabbah, a affirmé que le secteur minier au Maroc contribue à hauteur de 10% au Produit intérieur brut (PIB) avec des investissements de 32 milliards de dirhams (MMDH). Maroc: le PIB en croissance de 3,5% en 2020. Le groupe Attijariwafa bank confirme cette performance du secteur bancaire dans le financement de l’économie. Secteur névralgique, le transport au Maroc participe à raison de 15% aux recettes du Budget de l'Etat. services : 67.9% (2004 est.) Sur le plan économique Africain, le Maroc se classe 5e puissance économique derrière l' Afrique Du Sud, le Nigeria, l' Égypte et l' Algérie. industrie : 25.5%. Startup par secteur : Startup info met en lumière les startups en s’appuyant sur une plateforme visitée par plus de 100 000 lecteurs tous les mois et un écosystème dynamique d’innovation. Infomédiaire Maroc – L’arrêté des comptes nationaux des secteurs institutionnels de l’année 2017, qui représentent la séquence complète des comptes non financiers et financiers en base 2007, montre que : Le produit intérieur brut (PIB), aux prix courants, a affiché une valeur de 1063,3 milliards de DH en 2017, en augmentation de 4,9% par rapport à 2016. les […] Le Maroc multipliera par 2 son PIB agricole d’ici 2030. Océanie. L’économie Marocaine est basé principalement sur le secteur agricole qui reste lié aux changements climatiques. Maroc; Présentation; À LA UNE. Amérique du nord Am. -Besoin de financement: 6,6% du PIB. De plus, selon les estimations du Fond monétaire international, le PIB du Maroc devrait augmenter d'environ 4,4 % entre 2023 et 2024. Par ailleurs, la dépendance aux importations en provenance d’Asie s’est amplifiée en 2019. Intervenant lors d’une rencontre sur le thème « l’investissement au Maroc », organisée dans le cadre de l’édition […] La surface agricole est estimée à 8 700 000 hectares (12,25 % de la superficie totale du pays). Chypre du Nord : agriculture : 10.6%; industrie 20.5%; services : 68.9% (2004) Tchéquie. Répartition du PIB par secteur de 1980 à 2007. Secteur névralgique, le transport au Maroc participe à raison de 15% aux recettes du Budget de l'Etat. Le taux de croissance du pays est fortement corrélé à celui de la production agricole. A noter que le déficit commercial que le Maroc enregistre avec l’UE s’est réduit de 7,1 % en 2019 grâce aux bonnes performances à l’export des tomates et câbles marocains. A l’inverse, le textile, fortement concurrencé par les pays asiatiques et turc sur le marché européen, n’enraye pas son déclin déjà amorcé depuis quelques années (-2,7 % de CA à l’export en 2019). Pays: Répartition du PIB par secteur (%) Afghanistan: agriculture : 60% industrie : 20% services : 20% (1990 est.) Suivent derrière principalement des pays francophones du continent (notamment Sénégal, Côte d’Ivoire et Bénin). En 2018, l’agriculture a progressé de 2,7%. L’agriculture demeure le premier pourvoyeur d’emplois du pays. Religions :Islam : 98,7 % ; christianisme : 1,1 % ; judaïsme : 0,2 %. Population (2018) :35,2 millions d’habitants, dont population urbaine : 62 %. La secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiyel, a indiqué, mardi à Dubaï, que le secteur de l’immobilier joue un rôle de taille dans l’économie marocaine avec une contribution directe à hauteur de 6,3% du Produit intérieur brut (PIB). Le Maroc est affecté à la fois par des chocs extérieurs et intérieurs. Casablanca – Les activités de transport de marchandises et de la logistique contribuent à hauteur de 5,1% au PIB marocain et emploient plus de 425.000 personnes au Royaume, a indiqué, mardi à Casablanca, le ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau, Abdelkader Amara. Le secteur automobile, mené par l’écosystème câblage, confirme d’ailleurs sa place de premier secteur exportateur du Royaume (28,4 % du total), et ce, malgré une légère diminution des exportations de voitures finies. Le déficit budgétaire s’élargira pour atteindre 7,6 % du PIB en 2020, ce qui, conjugué à la récession, conduira à une hausse du ratio de la dette publique par rapport au PIB. Consultez les données financières de la Banque mondiale, mais pas seulement : vous pouvez réarranger les séries de données et les représenter sous la forme qui vous convient le mieux, les partager avec d’autres utilisateurs du site ou via les réseaux sociaux et les avoir à portée de main sur votre téléphone mobile. Le transport, toujours selon les estimations officielles, représente 9% de la production du secteur tertiaire. Maroc from The World Bank: Data. De manière générale, les résultats de l’année 2019 reflètent les grandes priorités sectorielles du Royaume, concrétisées par le Plan d’Accélération Industrielle et le Plan Maroc Vert, qui ont profondément modifié la structure de l’appareil exportateur du Maroc. La sensibilité du Royaume aux chocs extérieurs, mise en exergue par la crise, pousse les autorités marocaines à développer une politique d’import-substitution. Evolution du PIB du pays "Maroc" entre 1960 et 2018.L'année avec la valeur la plus basse était 1961 avec $ 2 025 689 537 et l'année avec la valeur la plus haute était en 2018 avec $ 118 495 328 198. Amérique du sud Am. La rencontre entre les grands groupes et les institutions avec les startup, permet leur transformation et préserve sur le long terme leur compétitivité. Afrique. En 2015, le PIB du Maroc avait augmenté d'environ 4,5 % par rapport à 2014. Le secteur agricole au Maroc et ses immenses proportions. El Othmani: “La corruption bouffe 7% du PIB marocain” Croissance: le PIB en hausse de 3,8% en 2019 Le PIB par habitant au Maroc enrichi de 1.119 dirhams en 2017 Avec une part de 14% du produit intérieur brut (PIB), soit l’équivalent de 74 milliards de dirhams, l’agriculture est l’un des secteurs clés du Royaume. L’analyse des secteurs de l’économie marocaine sur les vingt dernières années révèle que la composition sectorielle du PIB reste marquée par l’importante domination du secteur des services (51,17 %) suivie du secteur industriel (25,93 %) et enfin du secteur agricole (12,58 %). Le PIB s’est accru en termes nominal de 6,9% entre 2004 et 2007. L’importance du secteur agricole dans l’économie marocaine n’est plus à démontrer. agriculture : 3.4%. 1.106,8 milliards de dirhams : C’est le PIB du Maroc en 2018 Mardi 17 Decembre 2019 - Par Finances News L'économie nationale a enregistré un produit intérieur brut (PIB) en valeur de 1.106,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, en augmentation de 4,1 % par rapport à … Cette statistique illustre une distribution du produit intérieur brut (PIB) par secteur économique au Maroc, de 2008 à 2018. considérables. Notons aussi que, par habitant, le PIB régional est de 29.390 dirhams en 2016 au niveau national et que 5 régions ont enregistré un PIB par habitant dépassant la moyenne nationale, cette année. S’il y a un secteur dont la résilience impacte fortement la croissance économique du Maroc, c’est bien celui de l’agriculture. PIB/hab. Il a, par ailleurs, fait état du secteur industriel marocain (stratégie 2020), ajoutant que ce domaine vise à atteindre 23% du PIB national, créer 500 000 emplois et un Fonds de développement doté de 2,5 milliards de dollars, outre l’affectation de 1 000 hectares de terrain à louer. En termes de structure sectorielle des exportations, l’année 2019 s’est inscrite dans la lignée des principales dynamiques de la décennie impulsées par les autorités marocaines : montée en puissance des écosystèmes industriels, résilience du secteur agroalimentaire, déclin des secteurs manufacturiers à faible VA (textile). 1.106,8 milliards de dirhams : C’est le PIB du Maroc en 2018 Mardi 17 Decembre 2019 - Par Finances News L'économie nationale a enregistré un produit intérieur brut (PIB) en valeur de 1.106,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, en augmentation de 4,1 % par rapport à … Chypre. Le secteur des sociétés (financières et non financières), premier producteur de la richesse nationale, a affiché une légère amélioration de sa contribution au PIB, de 43,5% en 2017 à 43,6% en 2018, précise le HCP dans sa note d'information relative aux comptes nationaux des secteurs institutionnels de l'année 2018. Cependant, la crise sanitaire a mis deux facteurs en exergue. Main-d'œuvre Cependant, la position commerciale du Royaume demeure déséquilibrée, notamment en raison de la nécessité d’importer des produits énergétiques et céréaliers en cas de mauvaise récolte, et des intrants pour les écosystèmes industriels. Classement des pays par produit intérieur brut (PIB) dans le monde. Ce recul s'explique par un "net ralentissement" du secteur agricole dont la croissance est passée de 15,2% en 2017 à 4% en 2018. Républic de Chypre : agriculture : 4.1%; industrie : 19.9%; services : 76%. Maroc PIB Dernier Précédent Le plus élevé ... Pib Par Habitant 3396.10: 3361.20: 3396.10: 815.40: USD: Pib De L'Agriculture ... Pib Du Secteur Mines Pib De L'Administration Publique Pib Des Services Pib De Transports Pib Depuis Utilitaires Pib Par Habitant Formation du capital fixe brut. La contribution des ménages et des institutions sans but lucratif au service des ménages (ISBLSM) s'est située à 29,5% du PIB au lieu de 29,7 une année auparavant, alors que celle des administrations publiques s'est établie à 15,1% du PIB, en léger recul de 0,3 point par rapport à 2017, selon la même source. L’économie nationale a enregistré, en 2019, un PIB en valeur de 1151,2 milliards de DH, en hausse de 3.9 % par rapport à 2018, selon HCP. De son côté, le secteur primaire affiche 12% de contribution en 2016. Le transport, toujours selon les estimations officielles, représente 9% de la production du secteur tertiaire. Plus de 40 % de la population vivent de ce secteur. Ainsi, le Produit Intérieur Brut devrait, compte tenu d’une baisse prévue de 9 % des impôts et taxes sur produits nets de subventions, enregistrer une décroissance de 5,8 % en 2020 au lieu d’une progressio Sa contribution au produit intérieur brut, tous modes confondus, est de l'ordre de 6%. Nombre de Français immatriculés (2018) :54 674. Par ailleurs, le projet de gazoduc devant relier le Nigeria au Maroc a été lancé en mai 2017. Dans le nouveau dispositif présenté, mardi, par le Haut Commissariat au Plan (HCP) en son siège de Casablanca, il a été fait mention entre autres d'une étude sur le PIB (Produit Intérieur Brut) par secteur d'activité et par région. Après avoir indiqué que la contribution de ce secteur au Produit intérieur brut (PIB) national s’élève à 8% avec une valeur de 84,3 milliards de dirhams en 2017, il a noté que les Marocains restent très attachés au petit commerce de proximité connu notamment par la facilité de paiement, le carnet de crédit et les horaires d’ouverture. Avec 939 milliards de DH enregistrés à fin décembre 2019, l’encours des crédits bancaires représente 83% du PIB du Maroc, contre 48% en 2004», a déclaré … Le Maroc a également amélioré son autosuffisance concernant certaines denrées alimentaires, dans un contexte marqué par une intégration grandissante du marché international. Les exportations ayant crû plus rapidement que les importations (+2,4 % à 282,0 Md MAD contre +2 % à 491,2 Md MAD), le déficit commercial rapporté au PIB a diminué de 0,3 pt à 18,3 % (209,2 Md MAD) et le taux de couverture s’est amélioré de 0,2 pt à 57,4 %. Le Maroc aspire à doubler son PIB agricole entre 2020 et 2030 à 250 milliards de dirhams grâce à une nouvelle stratégie baptisée Génération Green.. Génération Green vise également à porter les exportations à 60 milliards de dirhams d’ici 2030, a déclaré le chef de l’agence de développement agricole (ADA). La Chine, pays avec lequel le Maroc enregistre son plus large déficit commercial, a consolidé sa place de troisième fournisseur (10,1 % des parts, +0,3 pt), et les importations en provenance d’Inde ont bondi de 68,9 %, New Delhi fournissant désormais 10 % des produits pétroliers du Royaume. A noter que le rapport indique qu’au Maroc il est de 7,609 dollars. Contributeur actif à la création des richesses (11% du PIB) et grand pourvoyeur d’emploi, le secteur de tourisme est considéré comme accélérateur de développement et réducteur des inégalités entre les différentes régions du Maroc. Langues :arabe, dialecte berbère, français (langue commerciale). Selon une note du Haut-Commissariat au Plan marocain (HCP), le Produit intérieur brut (PIB) du pays n'a enregistré qu'une progression de 3% en 2018 contre 4,2% en 2017. Les secteurs du tourisme et du transport, fortement impactés par la fermeture des frontières et les mesures prises pour l’endiguement de la pandémie, seraient les plus touchés. Le Royaume assure ainsi 100% de ses besoins en viandes, fruits et légumes ; 82% de ses besoins en lait, 50% de ses besoins en sucre, 60% de ses besoins en céréales et 20% de ses besoins en huile. Sans surprise, l’année 2019 confirme le positionnement géographique du Maroc dans l’économie mondiale. L’Union Européenne représente toujours le premier partenaire commercial du Maroc (53,1 % des importations et 66,7% des exportations, soit des chiffres relativement stables par rapport au début de la décennie). Ceci montre combien le Maroc rate Pib Du Secteur Mines 3869.00: 4026.00: 4042.00: 1633.10: Millions De Dirhams: Pib De L'Administration Publique 21988.00: 21656.00: 21988.00: 9822.00: Millions De Dirhams: Pib Des Services 26085.00: 30474.00: 30963.00: 14080.00: Millions De Dirhams: Pib De … Les principaux secteurs industriels, l’automobile et l’aéronautique, connaissent une hausse de leurs exportations deux fois plus rapide que la moyenne (respectivement +5,8 % et +5,9% contre +2,4 %). industrie : 39.3%. Cependant, ces évolutions positives sont davantage imputables au recul de la facture énergétique de 7,2 %, induit par la baisse du cours du pétrole et l’inversion de la balance de l’énergie électrique (le Maroc étant désormais exportateur net), qu’à un dynamisme notable à l’export, l’effort d’exportation (ratio exportations/PIB) ayant baissé de 0,2 pt à 24,7 %. «Contrairement à ce que l’on peut imaginer, le secteur bancaire marocain est fortement impliqué dans le financement de l’économie. ... le PIB par habitant marocain a terminé l'année 2013 à 26 567 dirhams (2 367 euros environ). 5 On relève, par exemple, que les chiffres d’affaires des médecins progressent les semaines qui suive ; 14 La baisse de la contribution du secteur primaire, notamment l’agriculture, explique en partie la réduction de la volatilité de la croissance économique globale. 2. La dernière valeur en notre possession est pour l'année 2018 avec $ 118 495 328 198 Pour consulter les statistiques du PIB des autres pays cliquez ici A l’inverse, à l’export, le Maroc voit ses modestes percées sur les marchés japonais, pakistanais ou bangladais compensées par ses pertes sur le marché indien. Le secteur du phosphate, troisième secteur exportateur du Royaume, dont la demande internationale est plus volatile, enregistre des performances médiocres en raison d’une demande étasunienne, française, bulgare, polonaise, turque et brésilienne en diminution. L'économie nationale a enregistré un produit intérieur brut (PIB) en valeur de 1.106,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2018, en augmentation de 4,1 % par rapport à 2017, selon le Haut-Commissariat au plan (HCP). Asie. Sa contribution au produit intérieur brut, tous modes confondus, est de l'ordre de 6%. Etats et territoires. D’une part, le Maroc est toujours sensible aux chocs externes, le recul des recettes à l’export (couplé au repli des recettes touristiques) constituant un stress récurrent sur ses réserves de change. Les impôts nets de subventions sur la production et les importations se sont accrus, quant à eux, de 0,3 point par rapport à 2017. Par ailleurs, ce secteur génère des effets importants sur l’emploi à travers la création de près de 32 millions de journées de travail, dont 22 millions au niveau des vergers, 7 millions au niveau de la valorisation (conditionnement et transformation) et 3 millions au … D’autre part, de nombreux secteurs sont très dépendants d’intrants venant d’Europe ou d’Asie, et donc exposés aux perturbations des chaînes d’approvisionnement. Le PIB réel devrait se contracter de 6,3 % en 2020, principalement en raison de la pandémie de COVID-19, mais aussi d’une mauvaise pluviométrie. Youssef mercredi 15 janvier 2020 ... mesurée par l’indice implicite du PIB, de 1,1% au lieu de 0,8% en 2019. En outre, l’intégration marocaine régionale et continentale stagne : l’Union du Maghreb Arabe (UMA - Mauritanie, Algérie, Tunisie, Lybie) ne compte que pour 1,6 % des échanges du Maroc (en diminution). Le taux de croissance du PIB hors agriculture a atteint 2,3% en 2013 au lieu de 4,4% en 2012. La secrétaire d’Etat chargée de l’Habitat, Fatna Lkhiyel, a indiqué, récemment à Dubaï, que le secteur de l’immobilier joue un rôle de taille dans l’économie marocaine avec une contribution directe à hauteur de 6,3% du Produit intérieur brut (PIB).